La société de la Nouvelle République du Centre a assigné la société France Télévisions devant le tribunal de commerce pour demander réparation, par l'allocation d'un euro de dommages-intérêts, de la diffusion d’une fausse information qu'elle qualifiait de dénigrement. Le groupe France Télévisions lors du journal télévisé que « Le journal La Nouvelle République du Centre est à vendre. Les 25% détenus par l'association de défense des petits actionnaires cherchent preneur. Motif de cette décision . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés. A partir de 29.90 € / mois, bénéficiez d'un ensemble de services performants (+ 2000 modèles de contrats, veille judiciaire par mots clefs, alertes jurisprudentielles, annuaire des avocats gagnants, bilans judiciaires des entreprises ...). Contactez-nous au 01.44.01.52.51 ou abonnez-vous en 3 clics à l'une de nos formules d'accès ici.

Fausse nouvelle : conditions de la diffamation 
Haut