Porter un patronyme commun ne permet pas de bénéficier d’une protection efficace par le droit des marques. L’animateur et agent immobilier Stéphane Plaza a perdu en appel son procès contre une agence immobilière homonyme créée en 2016. Il n'était pas établi que le nom patronymique de Stéphane Plaza avait acquis une notoriété au moment de la signature des statuts de la société Plaza Immobilier (tiers) et de son immatriculation à la fin de l'année 2006 . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés. A partir de 29.90 € / mois, bénéficiez d'un ensemble de services performants (+ 2000 modèles de contrats, veille judiciaire par mots clefs, alertes jurisprudentielles, annuaire des avocats gagnants, bilans judiciaires des entreprises ...). Contactez-nous au 01.44.01.52.51 ou abonnez-vous en 3 clics à l'une de nos formules d'accès ici.

Nom de domaine et dénomination sociale | Affaire Stéphane Plaza
Haut