Délits de presse

Accusations de plagiat : une diffamation | 17 juillet 2019

Accuser un réalisateur d’avoir plagié un tiers est bien une diffamation. La chaîne Canal + a diffusé un documentaire titré «Ukraine : les masques de la révolution», réalisé par le journaliste, fondateur de l’agence de presse Premières Lignes Télévision.  Une journaliste et traductrice ukrainienne ayant accepté de prêter son concours à la traduction de ce documentaire (pro-russe) a vivement critiqué, sur le site Huffington post, la version finale laissant entendre qu’elle avait participé à l’élaboration d’un « film de propagande » ; la traductrice faisait également état d’un plagiat, par le réalisateur, de plusieurs séquences tirées d’un documentaire ukrainien. La traductrice n’a pu établir sa bonne foi et a écopé d’une amende de 500 euros.

Haut
error: Content is protected !!