Propriété intellectuelle | Marques

Affaire Chagall | 3 octobre 2017

Achat d’un faux Chagall Le Comte Helmut von Preysing a fait l’acquisition, pour un montant de près d’un demi-million d’euros, d’un tableau attribué au peintre Marc Chagall. La toile qui avait été acquise auprès d’un négociant en oeuvres d’art s’est révélée être un faux. Preuve du faux en œuvre d’art Le Comte Helmut von Preysing avait soumis son tableau pour authentification, au Comité Marc Chagall. Ce dernier avait conclu que selon l’analyse stylistique et chromatique du tableau, il s’agissait d’un faux évident inspiré de l’oeuvre authentique « Apparition » du peintre dont la signature avait été imitée et dont l’ancienneté était postérieure à la date indiquée. Invoquant ses  conditions générales d’authentification, acceptées par l’acheteur, le Comité  avait demandé la remise…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Pas de questions pour le moment

Haut