Image | Photographie

Antennes-relais : la « pollution visuelle » sous conditions | 30 juin 2020

Le refus d’installation d’une antenne-relais ne peut être justifié si l’impact visuel de cette dernière est fortement limité par la présence de bâtiments d’une hauteur suffisante et d’arbres de haute tige de plus de 12 mètres de haut. Cette implantation est de nature à limiter l’impact visuel du projet, quand bien même ces éléments ne le masqueraient pas en intégralité. Affaire Orange La société Orange a obtenu des juges administratifs l’annulation de l’arrêté du Maire de Carvin s’opposant à sa déclaration préalable de travaux relative à la construction d’un relais de téléphonie mobile.   Le site sur lequel le projet de la société Orange est envisagé est situé en entrée de ville, à proximité d’un carrefour situé à l’intersection de…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Pas de questions pour le moment

Haut