Publicité | Marketing

Banderole publicitaire comparative : un support à risque | 13 février 2020

L’enseigne de distribution AUCHAN a été condamnée pour publicité comparative illicite (80 000 euros).  Cette dernière avait affiché un bandeau de publicité comparative en extérieur. Un support à risque Or, ce support peut difficilement respecter les conditions légales de la publicité comparative. La banderole ne comportait ni la liste des produits comparés ni l’indication de la manière dont les personnes lisant la publicité pouvaient prendre connaissance de cette liste. AUCHAN n’apportait pas non plus la preuve qui lui incombe de l’accessibilité des éléments de la comparaison permettant aux consommateurs d’en vérifier l’exactitude. La publicité comparative litigieuse ne répondait pas à l’exigence de…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

    Pas de questions pour le moment

      Haut