Internet | Informatique

Données personnelles religieuses | 28 août 2018

Affaire des témoins de Jéhovah   Collecter des données personnelles en porte à porte ne dispense pas du respect des obligations en matière de traitement des données personnelles. La CJUE a considéré qu’une communauté religieuse, telle que celle des témoins de Jéhovah, est responsable, conjointement avec ses membres prédicateurs, du traitement des données à caractère personnel collectées dans le cadre d’une activité de prédication de porte-à-porte. La commission finlandaise de protection des données est en droit d’interdire à la communauté religieuse des témoins de Jéhovah en Finlande, de collecter ou de traiter des données à caractère personnel dans le cadre…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

      Haut