Image | Photographie

Erreur sur l’image d’une personne | 4 octobre 2019

4/10/2019. Lorsqu’une photographie est par erreur, présentée comme celle d’un terroriste, par un éditeur de presse, il n’y a pas lieu à requalification du fondement juridique dès lors que l’action de la victime est fondée uniquement sur l'article 9 du code civil (pas de délit de presse . . .

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

 

    Réponses
    Question
    no
    réponses
    Soyez le premier à répondre à cette question juridique
    Thématique: Mannequins
    no
    réponses
    Soyez le premier à répondre à cette question juridique
    Thématique: Musique
    no
    réponses
    Soyez le premier à répondre à cette question juridique
    Thématique: Image | Photographies
      Haut