Publicité | Marketing

Grand cru classé, une mention réglementée | 13 février 2020

L’utilisation de la mention premier grand cru classé est réglementée et peut donner lieu à une double condamnation pour pratique trompeuse et publicité comparative. Est également sanctionnable l’usage indirect de ladite mention qui peut tromper le consommateur.    Pratique publicitaire sanctionnable  Le Conseil des Grands Crus Classés en 1855 Médoc et Sauternes et l’Union des Crus Classés de Graves ont obtenu la condamnation d’un annonceur ayant fait paraître dans le journal Le Figaro, une publicité reproduite en ces termes « Reignac, premier grand cru classé » avec, en minuscule, un astérisque précisant « si c’était vrai, peu se l’offrirai(en)t ». L’usage de cette mention constitue une atteinte manifeste aux mentions traditionnelles protégées et une publicité comparative illicite.  La société Château de Reignac et son…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Pas de questions pour le moment

Haut