Internet | Informatique

Hébergement web : vérifiez votre clause de back-up | 9 mars 2020

En matière de maintenance et sauvegarde informatique, il convient de ne pas collaborer sans contrat ni clause définissant précisément les obligations du prestataire. Preuve à la charge du client Dans cette affaire portant sur l’hébergement d’un site internet, de bases de données et stockages de données ou applications réseaux sur un serveur SQL dédié, en l’absence de contrat écrit et de conditions générales opposables, la société Match crédit (client et dont les données ont été définitivement perdues suite à une mauvaise manipulation) n’a pu démontrer que le prestataire avait manqué à ses obligations contractuelles. Suite à un incident, le prestataire avait adressé à son client, un courrier électronique précisant simplement : « Nous sommes intervenus sur votre serveur et constatons malheureusement un…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Haut