Le display sous le radar de l’Autorité de la concurrence

Facebook et Google dans la mire   Suite à la vaste enquête de l’Autorité de la concurrence sur la publicité en ligne, les acteurs du « Display » publicitaire digital seront fixés dans les prochains mois sur l’ouverture d’une enquête de pratiques anti-concurrentielles par l’Autorité de la concurrence. A l’opposé du « Search », le « Display » porte sur les bannières et habillages qui sont intégrés au contenu d’un site pour être vus des internautes. Pourraient être impactés Facebook et Google, les deux géants du secteur du Display. Avantages concurrentiels en question L’Autorité a d’ores et déjà identifié de nombreux avantages concurrentiels significatifs dont bénéficient Google ou Facebook et notamment : Une forte popularité auprès des internautes grâce à l’exploitation de sites et de services populaires pour les internautes tels que Google Search, YouTube, Chrome, Gmail, Maps pour Google ; Instagram, WhatsApp et le réseau social éponyme pour Facebook. Une intégration verticale avec une présence à la fois dans l’édition et l’intermédiation publicitaire (exploitation publicitaire des données issues des services proposés aux internautes). Des capacités de ciblage publicitaire très performantes : en collectant des données issues de leurs services mais aussi de sites et applications tiers utilisant leurs services publicitaires, Google et Facebook disposent de volumes de données sans équivalents, en raison du nombre d’utilisateurs de leurs services mais aussi de la nature des données collectées : sociodémographiques et comportementales. Un avantage spécifique de Google sur volet « Search » + « Display » : Google a exploité une interface unique à partir de laquelle les annonceurs et leurs agences peuvent gérer des campagnes Search et des campagnes Display et en proposant des services d’analyse de données fondées sur les deux canaux. Les indices faussant le jeu concurrentiel Parmi les indices soulevés par l’Autorité on relèvera : i)...

Accès réservé

Merci de vous abonner pour consulter ce contenu juridique.

error: Content is protected !!