Obligation de loyauté

« Monter » des collègues contre l’employeur | 28 août 2019

Tout est affaire d’espèce et de contexte mais le fait pour un salarié, de tenter de monter ses collègues contre la direction, en encourageant ses collègues à entamer une procédure pour harcèlement moral à l’encontre de son employeur, justifie un licenciement pour cause réelle et sérieuse. Attention toutefois à la proportion de la sanction, en l’absence d’antécédent disciplinaire et dans un contexte particulier de tensions, le défaut de loyauté de la salariée s’analyse en une cause réelle et sérieuse de licenciement mais non en une faute grave.

Haut
error: Content is protected !!