Noms de domaine – Refere | 5 octobre 2014

La SNCF et la société Eurostar UK ont demandé en vain au Tribunal de commerce de Paris d’ordonner en référé, à la société Eurostar Diamond Traders (EDT) , de retirer auprès d’EURid, sa demande d’enregistrement du nom de domaine « eurostar.eu ». Le litige ne remplit pas les conditions du référé (exigence d’un dommage imminent).

Mots clés : noms de domaine,contrefaçon de marque,référé,eurostar,eurid,dommage imminent,Diamond Traders

Thème : Noms de domaine – Refere

A propos de cette jurisprudence : juridiction :  Tribunal de commerce de Paris | Date : 10 janvier 2006 | Pays : France

Haut
error: Content is protected !!