Qualification de journaliste spécialisé sans expérience : possible ?

Questions Réponses juridiquesCatégorie: Classification professionnelleQualification de journaliste spécialisé sans expérience : possible ?
Rédaction asked 2 années ago

Qualification de journaliste spécialisé sans expérience : possible ? Que dit la Convention collective des journalistes ? Quelle qualification à l'embauche pour le journaliste . . .

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

1 Réponses
Rédaction answered 2 années ago
répondreQualification de journaliste spécialisé sans expérience : possible ?
Utile ?

 
Statut de journaliste spécialisé dès l’embauche
 
Selon le profil du journaliste salarié, il peut être obligatoire de le classer, dès son embauche, en journaliste spécialisé. Une journaliste salariée a ainsi obtenu la qualification rétroactive de journaliste spécialisé indice 1280 alors qu’elle avait été recrutée en qualité de journaliste stagiaire indice 920. L’annexe 3 de l’avenant audiovisuel à la convention collective nationale des journalistes CCNTJ définit le journaliste spécialisé comme étant celui « possédant dans une ou plusieurs disciplines, une qualification reconnue, sanctionnée notamment soit par des diplômes, soit par des stages spécialisés, soit par une pratique journalistique dans les disciplines concernées ne pouvant être inférieure à 3 ans ».
 
Diplômes versus Expérience 
 
La salariée justifiait posséder de nombreux diplômes délivrés avant son embauche (un doctorat d’Etat en psychologie sociale effectué au sein de l’Université de Paris VII qui lui a valu de bénéficier d’une convention de recherche avec le CNRS, un doctorat de 3e cycle en science de l’éducation obtenu au sein de l’université Paris V, une maîtrise en sciences de l’éducation, une maîtrise en littérature française, une licence en traduction obtenue à l’École Supérieure de la Traduction à Téhéran) et être au moment de l’embauche chargée d’enseignement au sein de l’Université de Strasbourg ; elle parlait couramment le français, le persan et l’anglais et son recrutement s’est fait à partir d’une sélection sur dossier d’une trentaine de candidats et de sa réussite à un concours comprenant trois exercices dont une revue de presse et la conception d’une dépêche.
 
La salariée remplissait donc les conditions pour être journaliste spécialisée sans que son employeur puisse lui opposer son absence d’expérience journalistique dès lors que la détention de diplômes suffit pour établir sa qualification reconnue au sens de la convention collective.
 
De même la signature du contrat à durée déterminée en qualité de journaliste stagiaire n’empêche par la salariée de revendiquer judiciairement la qualification correspondant à ses fonctions et à sa qualification définie conventionnellement. Enfin les dispositions des articles 10 et 13 de la convention collective relatives à la formation professionnelle et au stage du journaliste stagiaire n’excluent pas la possibilité de recruter un journaliste spécialisé dès l’embauche étant précisé qu’il n’est pas contesté que la salariée a reçu une carte de presse dès le 1er mars 1991. Source : CA de Paris, 1/12/2017

Haut
AIDE / QUESTION ?
close slider
Question juridique ? Abonnement express ? Réponse assurée dans la journée
Civilité*
Email:*
Sujet :