Données personnelles

Radars : la CNIL met en demeure le Ministère de l’intérieur | 25 février 2020

Conservation des numéros de plaque d’immatriculation La CNIL vient de mettre en demeure le Ministère de l’intérieur sur la durée excessive de conservation des numéros de plaque d’immatriculation tronqués (qui constituent des données à caractère personnel) dès lors qu’ils sont couplés, comme en l’espèce, à un horodatage et la localisation du radar-tronçon et sont susceptibles d’être recoupés avec d’autres données, notamment les clichés concernant le véhicule et ses passagers.  Ont également été pointés par la CNIL, un manque de robustesse des mots de passe de connexion à l’ETVM, une traçabilité insatisfaisante des accès, ainsi qu’une gestion insuffisante des droits d’accès à l’application par le prestataire du ministère de l’intérieur. Une durée de conservation de vingt-quatre heures aurait dû s’appliquer aussi…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Pas de questions pour le moment

Haut