Pilotage des Entreprises

Relations client / prestataire : la question du coemploi  | 6 octobre 2017

Affaire Microsoft   C’est à tort que Conseil des Prud’hommes de Paris a jugé que la société Microsoft était coemployeur d’une salariée de l’un de ses prestataires.  Le licenciement de cette dernière avait été jugé sans cause réelle et sérieuse et l’éditeur de logiciels avait été condamné in solidum avec son prestataire. Projet Encarta Le prestataire, société spécialisée dans la prestation de services éditoriaux dans le domaine des  encyclopédies travaillait sur le projet Encarta développé par Microsoft. Le travail éditorial avait été confié par Microsoft à différentes sociétés dans le cadre d’un contrat de prestation de service. Le prestataire, après…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Haut