Délits de presse

Relayer un commentaire diffamant dans la presse | 13 février 2020

La liberté d’expression joue à plein en matière d’usage, par les élus, des fonds publics et sur la transparence de la vie politique.  Diffamation contre le Président du conseil départemental Le Président du conseil départemental de Dordogne, a déposé plainte et s’est constitué partie civile pour diffamation publique, à la suite de la mise en ligne, sur le site internet d’un  quotidien de presse, du commentaire d’un internaute « Terminal zéro nous oblige même à financer avec notre argent sa famille, bon nombre de ses amis socialistes, etc., etc. Quand les électeurs vont-ils enfin comprendre et élire des gens de la…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Haut