Image | Photographie

Reprendre une photographie dans un magazine | 24 janvier 2018

Pas de monopole absolu du photographe La reprise d’une photographie, sans autorisation, par un titre de presse, ne constitue pas nécessairement une contrefaçon. L’absence d’originalité est confortée en tant que moyen de défense efficace contre une action en contrefaçon. Affaire Maserati Dans cette affaire, la société Maserati a contacté le magazine Forks pour effectuer un reportage lors du « Maserati Trofeo Europe » sur le circuit de Silverstone, en Angleterre. Le magazine Forks a confié à un photographe, la réalisation d’une série Mode Homme en noir et blanc et couleur et de de l’essai de la Maserati Quattroporte. Le magazine Cosmopolitan a…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

    Pas de questions pour le moment

      Haut