Contrat de distribution informatique : les écueils de l’affaire Hewlett-Packard

Attention à ces deux écueils majeurs du contrat de distribution informatique : i) le licencié distributeur, avant de faire des investissements surdimensionnés pour répondre aux promesses du fabricant de lui confier la totalité de l’activité OTC (produits remis à neuf dits « order to cash », doit obtenir des contreparties stipulées au contrat ; ii) le contrat de distribution doit encadrer le sort des garanties et sommes bloquées par le distributeur, après la cessation du contrat.

error: Content is protected !!