Internet | Informatique

Tarifs du Service universel postal | 2 août 2021

L’Arcep rend son avis sur les évolutions tarifaires 2022 des offres d’envoi de courrier et de colis relevant du service universel postal.

Quatrième année de mise en œuvre de l’encadrement tarifaire pluriannuel de l’Arcep pour la période 2019-2022

Ces évolutions tarifaires correspondent à la quatrième et dernière année de mise en œuvre de l’encadrement tarifaire pluriannuel fixé par l’Arcep pour la période 2019-2022 dans sa décision du 26 octobre 2017 [1]. Le plafond tarifaire fixé par cette décision répond au contexte de profonde mutation de l’environnement économique dans lequel opère La Poste, qui se traduit par une baisse structurelle des volumes de courriers relevant du service universel postal. Il permet de donner de la visibilité à La Poste et au marché sur l’évolution possible des tarifs des offres rentrant dans le service universel postal [2].  Cette décision a plafonné la hausse annuelle moyenne à 5 % en termes nominaux, pour la période 2019-2022. Dans le cadre de ce plafond, il appartient à La Poste d’organiser l’évolution de ses prix.

La hausse tarifaire prévue par La Poste s’inscrit dans l’encadrement de l’Arcep

La hausse prévue par La Poste en 2022, de 4,9 % en moyenne, respecte ce plafond tarifaire. Elle est modulée selon la catégorie de service (courrier des particuliers et TPE, courrier des entreprises, courrier relationnel, publicité adressée, lettre recommandée, colis relevant du service universel, presse relevant du service universel et courrier international). Les différentes évolutions selon la catégorie de services s’inscrivent dans la continuité de celles des années précédentes.

Haut
error: Content is protected !!