Audiovisuel | Cinéma

Taxe « Youtube » : les hébergeurs et cybermarchands inclus | 16 décembre 2016

Taxe sur la vidéo en ligne Le Projet de loi de finances rectificative pour 2016 (version décembre 2016) réintroduit la « taxe Youtube » et l‘étend également aux éditeurs de services de VoD, aux hébergeurs de vidéos et sites de vente de DVD. Le taux de cette nouvelle taxe serait de 2 % (des recettes HT) et de 10 % pour les oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles à caractère pornographique ou d’incitation à la violence. Les éditeurs de services de médias audiovisuels à la demande, comme UniversCiné ou iTunes, seraient redevables de la taxe, de même que les plateformes communautaires telles que YouTube ou Dailymotion.…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

    Pas de questions pour le moment

      Haut