Audiovisuel | Cinéma

Thierry Ardisson c/ C8 : rupture brutale de relations commerciales | 27 mai 2020

La société de production de Thierry Ardisson et son sous sous-traitant ont obtenu près d’un million d’euros au titre d’une rupture abusive de relations commerciales par la société C8  (déprogrammation de l’émission « Salut les terriens »). Origine du litige En avril 2019, Thierry Ardisson s’est informé auprès de C8 des éventuels aménagements de son émission pour la saison 2019/2020, pensant que le maintien de la relation n’était pas en cause. L’animateur a appris brutalement le 15 mai que l’émission ne faisait plus partie de la grille de programmation de la saison à venir, sauf à ce que son coût soit réduit de moitié. S’estimant victimes d’une résiliation au mépris de leurs droits, Thierry Ardisson, sa société de production et son sous-traitant…

Lire la suite (essai gratuit de 7 jours) et accédez à la plateforme juridique : Modèles de contrats professionnels, Questions / Réponses juridiques gratuites, Veille juridique profilée, participer au 1er Réseau social juridique B2B de France IP World, Lexique contractuel et plus encore ... Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

Haut