Données personnelles

Vidéoprotection en entreprise : la CNIL veille | 11 février 2020

 La société de traduction Uniontrad a été sanctionnée par la CNIL (20 000 euros)  pour avoir utilisé de façon disproportionnée, un système de vidéosurveillance de ses salariés. Déploiement de la vidéoprotection en entreprise   Des règles précises doivent encadrer la mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance et de vidéoprotection en entreprise. De façon générale, le dispositif ne doit pas porter une atteinte excessive au respect de la vie privée des employés sur le lieu de travail. Contrôle disproportionné des salariés   Au cours du contrôle, la CNIL a constaté la présence de trois caméras dans les locaux de la…

Cliquez ici pour accéder à ce contenu Juridique Premium. Déjà abonné ? Votre session a expiré, reconnectez-vous ici.

      Haut